Innovation financière

Ubisoft obtient une ligne de crédit actions

le 29/03/2012 L'AGEFI Hebdo

L’éditeur de jeux vidéo (un milliard d’euros de chiffre d’affaires au dernier exercice) veut pouvoir renforcer son capital indépendamment des conditions de marché immédiates. En pleine croissance, il a signé auprès de Crédit Agricole CIB une ligne pour augmenter son capital au fil d’acquisitions futures. Selon la technique mise au point par Société Générale au début des années 2000, la banque souscrit des bons d’émission d’actions qu’elle exercera ensuite, en l’occurrence dans les deux ans (outre une possibilité de prorogation d’un an) à la demande d’Ubisoft. Pour limiter leur dilution, le groupe attribuera gratuitement des BSA (bons de souscription d’actions) à ses actionnaires. Au cours actuel du titre, l’augmentation de capital pourrait atteindre 54 millions d’euros, les émissions - limitées chacune à 2 % du flottant - s’effectuant avec une décote de 5 % par rapport au cours du titre. Au total, la dilution maximale est estimée à 1,7 %

des fonds propres.

A lire aussi