La Pomme de la discorde

le 03/03/2011 L'AGEFI Hebdo

CalPers a remporté une victoire face à Apple. Selon Newsmanagers du 24 février, les actionnaires du « groupe à la pomme » ont en effet soutenu la résolution du fonds de pension californien recommandant qu’Apple adopte un vote à la majorité pour les membres de son conseil d’administration. Une idée défendue par trois spécialistes du vote par correspondance (Egan-Jones Proxy Services, Glass Lewis & Co, ISS Proxy Advisory Services), mais jusqu’alors contestée par la direction. Aujourd’hui, un administrateur peut être élu avec une voix seulement, tant qu’aucun actionnaire ne s’oppose à sa désignation. « En tant qu’entreprise qui prospère sur l’innovation, Apple doit avoir les meilleures pratiques en matière de gouvernance », a commenté Anne Simpson, gérante de portefeuille senior qui dirige le programme « gouvernement d’entreprise » de CalPers, celui-ci détenant 2,6 millions d’actions Apple... D’aucuns rétorqueront que l’innovation s’accommode parfois mal du consensus.

A lire aussi