Innovation financière

Nexans, premier émetteur français d'Oceane de l'année

le 01/03/2012 L'AGEFI Hebdo

Le fabricant de câbles vient de placer avec succès une émission d’Oceane (obligations à option de conversion et/ou d’échange en actions nouvelles ou existantes), la première de 2012 d’un émetteur français. Jusqu’à présent, seuls Siemens et Pescanova avaient emprunté sur le marché des obligations convertibles. D’un montant de 275 millions d’euros (après exercice de l’option de surallocation par HSBC et SG CIB, les deux banques qui ont dirigé l’opération), l’émission a connu une franche réussite puisqu’elle a été sursouscrite huit fois. Son prix a été fixé sur la base d’une prime de 35 % et d’un coupon de 2,5 %, soit les meilleures conditions proposées lors de l’annonce de l’émission. Avec cette opération dotée d’une échéance au 1er janvier 2018, Nexans a souhaité allonger la maturité de sa dette, notamment en refinançant une autre Oceane arrivant à maturité le 1er mars 2013. En parallèle, la société a en effet lancé une offre de rachat portant sur ses obligations 2013. Cette offre a reçu des ordres portant sur 34,5 % des 280 millions d’euros de titres en circulation.

A lire aussi