In Extenso recueille les fruits de sa diversification

le 21/02/2013 L'AGEFI Hebdo

L’activité du réseau d’expertise comptable a crû de 8 % l’an passé, contre moins de 2 % estimés pour le secteur. Elle devrait progresser de 15 % cette année.

Croissance française en berne, facteurs structurels tels que la simplification des démarches administratives des entreprises, etc. : si l’expertise comptable évolue dans un environnement difficile et mouvant, certains acteurs parviennent à tirer leur épingle du jeu, à l’image d’In Extenso. Le réseau dédié aux petites et moyennes entreprises (PME), membre de Deloitte, a dégagé une hausse de 8 % de son chiffre d’affaires, à 270 millions d’euros, au titre de l’exercice fiscal 2012 (clos fin juin), contrastant avec la moyenne du secteur (voir le graphique). Le marché devrait réaliser « une croissance inférieure à 2 % pour la saison 2011/2012. Celle-ci masque naturellement d’importantes disparités, mais illustre clairement le fait que la profession devra trouver d’autres pistes que la conjoncture pour retrouver une croissance plus soutenue au cours des saisons à venir », estime le cabinet Xerfi-Precepta dans le cadre d’une récente étude. « Face à un recul régulier de leur rentabilité dans l’expertise comptable depuis dix ans, les cabinets doivent impérativement se développer dans des activités à plus forte valeur ajoutée, à l’image du conseil ou de l’aide au pilotage des entreprises, voire dans des domaines plus éloignés de leurs activités historiques », explique à L’Agefi Hebdo Ludovic Melot, co-auteur de l’étude Xerfi-Precepta, devenu depuis directeur de mission au cabinet Pluriel Consultants. Depuis 2010, la réglementation permet en effet au secteur de s’ouvrir au marché des particuliers ou d’exercer des activités commerciales accessoires (domiciliation, secrétariat, services informatiques, courtage d’assurance, immobilier, recrutement…). »

In Extenso l’a bien compris et dispose, comme quelques-uns de ses concurrents, d’une nette longueur d’avance. La filiale de Deloitte vient ainsi d’élargir sa palette de services en se rapprochant du cabinet Roux, spécialisé dans les domaines de l’expertise et de l’audit de valeurs (estimation préalable, risques industriels, expertise et règlement de sinistre…). « Un expert-comptable est dans son métier lorsqu’il se rend par exemple chez un client pour constater des pertes incendies empêchant la société de travailler, souligne Pierre Marque, directeur général d’In Extenso. Nous disposerons d’une acuité plus forte dans ce contexte. »

Nouvelles compétences

La filiale de Deloitte a par ailleurs accueilli en début d’année MK Finance au sein de son réseau. La société, spécialisée dans le conseil et la conduite d’opérations de stratégie financière pour les PME, intervient sur des transactions allant jusqu’à 50 millions d’euros. Cette nouvelle compétence s’ajoute à l’expertise du réseau, gérée en partenariat, sur les transactions de fonds de commerce et baux commerciaux. In Extenso a parallèlement développé une expertise d’élaboration des paies et de conseil en matière sociale. Réalisant actuellement 130.000 paies par mois, « nous visons un objectif de 300.000 d’ici à 2015 », indique Pierre Marque. En vue d’accompagner les créateurs d’entreprise dans les différentes étapes de leur projet, et ainsi se constituer un vivier de clients, In Extenso a créé fin 2011 la marque point C. Les guichets, au nombre de 50 aujourd’hui, ont vocation à atteindre 80 d’ici à juin.

Au-delà des opérations de diversification, In Extenso a réalisé 27 millions d’euros de croissance externe en expertise comptable en 2012 et plus de quinze opérations de rapprochement avec des acteurs tels qu’Euro Conseil en Haute Normandie et région parisienne et Sapeg dans le sud-ouest. Dans ce contexte, In Extenso prévoit une progression de son activité de 15 % à 310 millions d’euros cette année. « La croissance organique devrait contribuer à cette progression à hauteur de 2 % à 3 %, le reste provenant de la croissance externe », anticipe Alain Pons, président de la direction générale de Deloitte France.

Dans le cadre de son plan stratégique 2015, In Extenso, qui vise 450 millions d’euros de chiffre d’affaires à cet horizon, entend accroître son nombre de collaborateurs de 3.800 à 5.500 et atteindre 240 agences, contre 185 actuellement. « Nous étudions différents projets. Les axes de développement pourraient porter sur une professionnalisation accrue sur la fin de vie des entreprises ou sur la mise en place de partenariats dans le domaine de la problématique patrimoniale des dirigeants. Nous souhaitons également développer nos expertises sectorielles, confie Pierre Marque. Nous réfléchissons par ailleurs à un projet de partenariat avec certains de nos confrères avocats ». Autant de projets qui devraient permettre au réseau de continuer à faire face à une conjoncture difficile.

A lire aussi