Groupon précautionneux

le 09/06/2011 L'AGEFI Hebdo

Groupon avance avec précaution vers les portes de la Bourse. Porté par l’effervescence qui entoure les valeurs internet ces derniers mois, le site d’achats groupés américain a confirmé ses intentions le 2 juin en déposant un dossier d’introduction auprès de la Securities and Exchange Commission. Mais Andrew Mason, son directeur général, n’hésite pas à mettre lui-même en garde les investisseurs. « Comme toute entreprise dans un secteur qui n’existe que depuis 30 mois seulement, le chemin du succès aura des hauts et des bas, des moments d’éclat et des moments de pure bêtise », reconnaît-il dans une lettre à ses futurs actionnaires jointe au dossier d’introduction en Bourse. Il est vrai que certains analystes doutent des perspectives de Groupon sur un marché dont les barrières à l’entrée semblent peu élevées et où des concurrents aussi prestigieux que Google ou Facebook viennent de faire leur entrée. « Si vous pensez à investir, il faut que ce soit, comme moi, parce que vous pensez que Groupon est mieux positionné que nulle autre société dans l’histoire pour redessiner le monde du commerce », ajoute cependant sans sourciller son ambitieux directeur général.

A lire aussi