Innovation financière

Le grec OTE réussit une émission obligataire

le 14/04/2011 L'AGEFI Hebdo

Le principal opérateur de télécommunications en Grèce est parvenu à lever 500 millions d’euros auprès des investisseurs obligataires, rompant avec une interruption des emprunts de la part d’acteurs grecs non financiers longue de plus d’un an. Certes, le montant est réduit, la maturité n’atteint que trois ans et le coupon s’élève à 7,25 %, un niveau élevé. L’opération signale toutefois la baisse des inquiétudes à l’égard du risque grec, les demandes des investisseurs ayant atteint 1,8 milliard d’euros. Il est vrai aussi que Hellenic Telecom dispose d’une notation BB, un cran au-dessus de la note souveraine, le risque de restructuration de sa dette semblant moins fort que celui de la dette du pays. Détenu à 30 % par Deutsche Telekom et à 20 % par l’Etat grec, l’emprunteur relève d’un secteur courtisé par les investisseurs.

A lire aussi