Innovation financière

De grands « corporates » anticipent la rentrée obligataire

le 05/09/2013 L'AGEFI Hebdo

bon marché. Une dizaine de grands émetteurs n’ont pas attendu septembre et ont profité d’une bonne configuration du marché pour émettre en euros, avant l’affluence et parfois après un report en juin à cause du contexte moins favorable. Volkswagen a créé la surprise avec une émission perpétuelle hybride de 2 milliards d’euros. Avec une émission d’obligations senior d’un milliard d’euros, Sanofi se finance moyennant un coupon de 1,875 %. Dans la foulée du rachat d’Invensys, « Schneider a réussi une émission de 600 millions d’euros avec un ‘spread’ d’émission de 62 points de base pour une fourchette de 70 à 75 points estimée au départ, relate Félix Orsini, coresponsable de l’origination mondiale corporate chez Société Générale, qui a dirigé l’opération ainsi que l’émission Sanofi. La prime d’émission de seulement 2 points de base représente également un succès pour l’émetteur. »

A lire aussi