Gide mise sur une alliance

le 29/11/2012 L'AGEFI Hebdo

Gide Loyrette Nouel mise non sur une fusion, mais sur une alliance. « Une fusion n’est pas à l’ordre du jour car nous tenons à notre indépendance, déclare Stéphane Puel, son managing partner. Nous envisageons plutôt une alliance continentale avec des cabinets de nos principaux voisins en Europe, qui sont tous leaders sur leur marché. » Cette alliance, qui serait basée sur un partenariat non intégré, lui permettrait de gagner en visibilité en Europe, et d’augmenter l’activité de son réseau à l’international. Ce projet intervient alors que le cabinet français revoit sa stratégie à l’étranger. « Nous voulons continuer de grandir à l’international, indique Stéphane Puel. Cependant, nous n’allons plus systématiquement nous implanter dans un pays pour le desservir, comme nous le faisions jusqu’à présent. » Son plan stratégique « Gide 2015 », adopté par les associés le 17 novembre, prévoit également une plus forte spécialisation des bureaux à l’étranger.

A lire aussi