Facebook, quelle religion avoir ?

le 05/05/2011 L'AGEFI Hebdo

Croire ou ne pas croire en Facebook. Le Wall Street Journal indique que le réseau social mondial pourrait voir son excédent brut d’exploitation (Ebitda) dépasser les 2 milliards de dollars cette année, ce qui porterait sa valorisation estimée pour une éventuelle prochaine introduction en Bourse autour de 100 milliards... Soit 50 fois son Ebitda et toujours près de 25 fois son chiffre d’affaires ! Lors de son entrée en Bourse en 2004, Google n’était valorisé que 7 fois ses revenus ; et le moteur de recherche devenu incontournable vaut aujourd’hui, comme beaucoup de technos, entre 16 et 17 fois son bénéfice net sur le Nasdaq. La différence s’explique-t-elle seulement par le flou sur les sociétés non cotées comme Facebook ? Pas sûr, même si de véritables échanges d’actions seront les seuls à donner un prix de marché. « Si après on arrive à aller chercher des pigeons en Bourse », expliquent parfois certains fonds de private equity...

A lire aussi