Emir dans tous ses états

le 23/05/2013 L'AGEFI Hebdo

On a beau lire et entendre chaque jour que les superviseurs n'ont pas vu venir la crise financière, ils ne paraissent pas toujours s’être beaucoup rapprochés du terrain… Le règlement Emir sur les dérivés semble un bon exemple de ce hiatus : réputé être entré en application le 16 août 2012, date de sa publication - puisqu’à la différence d’une directive, un règlement ne donne pas lieu à transposition -, les standards techniques pour son application sont toutefois toujours en cours de rédaction. N’importe, à cette échéance future, les transactions qui avaient cours le 16 août 2012 devront tout de même être déclarées, même si elles sont déjà échues… Autre incongruité : les entreprises devront déclarer leurs opérations dans les 24 heures mais disposeront de 48 heures pour les confirmer auprès de leurs contreparties…

A lire aussi