« Cloud computing », la nouvelle révolution

le 15/09/2011 L'AGEFI Hebdo

Avec le rachat des activités informatiques de Siemens, Atos dispose aujourd’hui de la deuxième plus grande plate-forme d’infogérance en Europe, derrière IBM. Une infrastructure qui va aussi permettre au groupe de prendre position sur le marché très convoité du cloud computing. « Comme l'offshore il y a une dizaine d'années, le 'cloud computing' (informatique dématérialisée, NDLR)va révolutionner l’univers de l’informatique, annonce Michel-Alain Proch, directeur administratif et financier d'Atos. La virtualisation des environnements informatiques et la facturation à la demande en fonction du nombre d'utilisateurs vont en effet profondément impacter le métier de l’infogérance. » Sur ce nouveau marché, les SSII (sociétés de services en ingénierie informatique) devront d’ailleurs compter avec les fabricants d’ordinateurs et des acteurs comme Google et Amazon.

A lire aussi