La charge fiscale atteint presque 40 % du PIB dans l’Union européenne

le 09/05/2013 L'AGEFI Hebdo

Pression. La charge fiscale globale, c’est-à-dire le montant des impôts et des cotisations sociales, a atteint 38,8 % du PIB en 2011 dans l’Union européenne, contre 38,3 % en 2010, et 39,5 % dans la zone euro, contre 39 % en 2010. A noter, ces ratios n’incluent pas les cotisations sociales volontaires, ni celles imputées aux employeurs qui correspondent aux prestations versées directement aux salariés. Les Etats qui touchent le plus de recettes fiscales sont, dans l’ordre, le Danemark (47,7 %), la Suède (44,3 %), la Belgique (44,1 %) et la France (43,9 %). En queue de peloton se trouvent la Lettonie (27,6 %), la Bulgarie (27,2 %) et la Lituanie (26 %). Globalement, les impôts sur le travail (la moitié des recettes) et sur la consommation (un tiers des recettes) progressent, alors que les taxes sur le capital (un cinquième des recettes) baissent dans dix Etats et augmentent dans neuf autres. La France se classe à la 7e place de l’Union pour l’imposition du travail, à la 17e pour celle de la consommation et à la 1ère pour celle du capital.

A lire aussi