Actif/passif

le 01/03/2012 L'AGEFI Hebdo

A L'ACTIF

François Pérol

BPCE, qu’il dirige, n’a « pas du tout besoin » des facilités de la Banque centrale européenne. Et peut se flatter de 2,6 milliards d’euros de résultat net, dont 1,56 milliard pour Natixis.

Michel Liès

Tout juste arrivé à la tête de Swiss Re, ce Luxembourgeois est dans une situation confortable : le deuxième réassureur mondial a annoncé une hausse de son dividende après un triplement de ses bénéfices en 2011.

AU PASSIF

Antonio Horta-Osorio

Le directeur général de Lloyds Banking Group a annoncé que son produit net bancaire diminuerait en 2012, après -10 % en 2011, et a repoussé après 2014 son retour à la croissance.

Emanuele Erbetta

L’assureur italien Fondiaria-Sai, dont il est directeur général, est dans le collimateur du gendarme boursier local qui soupçonne la famille Ligresti, son principal actionnaire, d’avoir des liens avec des sociétés domiciliées dans des paradis fiscaux.

A lire aussi