Euronext avance doucement vers l'indépendance

le 20/02/2014 L'AGEFI Hebdo

 IntercontinentalExchange (ICE), qui prévoit d’introduire Euronext en Bourse d’ici à la fin du premier semestre, a distillé quelques éléments sur l’opérateur paneuropéen lors de la publication de ses résultats annuels. Selon les données financières d’ICE, Euronext affiche plus de 500 millions de dollars de revenus annuels (soit 365 millions d’euros) ainsi qu’une marge opérationnelle comprise entre 33 % et 35 %. Désormais, le périmètre du nouvel Euronext comprend les marchés actions de Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne et Londres, ainsi que les activités de dérivés continentaux – ICE conservant les dérivés londoniens traités sur le Liffe. Il inclut également certaines solutions technologiques contenues auparavant dans Nyse Technologies. Alors qu’Euronext cherche à constituer un noyau dur d’actionnaires en vue de sa prochaine introduction, la Banque Publique d’Investissement (Bpifrance), qui vient de dresser le bilan de sa première année, n’exclut pas de participer au tour de table.

A lire aussi