Innovation financière

Des titres RTE pour le démantèlement des centrales nucléaires

le 06/01/2011 L'AGEFI Hebdo

EDF vient de faire une économie substantielle en dotant de titres RTE pour un montant de 2,3 milliards d’euros son portefeuille d’actifs dédiés aux charges futures de démantèlement des centrales nucléaires. Ce montant correspond à 50 % de la valeur nette comptable de RTE, filiale à 100 % d’EDF, qui exploite le réseau public de transport d’électricité en France. L’opération, en date du 31 décembre 2010, a l’autre avantage pour EDF de lui permettre une déconsolidation de la dette financière nette de RTE, qui s’élève à 6,3 milliards d’euros, dès l’exercice 2010. Elle a été rendue possible par une modification, par un décret du 29 décembre 2010, du décret de février 2007 relatif à la sécurisation du financement des charges nucléaires, qui régit notamment la composition de ces actifs. Constitué progressivement depuis 2000, ce portefeuille d’actifs dédiés s’élevait à 12,4 milliards d’euros au 30 juin 2010. Cet apport lui permet, selon EDF, une plus grande diversification et une réduction de sa volatilité, car « les actifs d’infrastructures tels que RTE présentent une rentabilité prévisible et faiblement corrélée aux autres catégories d’actifs ».

A lire aussi