Les ETI françaises sont optimistes pour l'avenir

le 07/07/2015

Télécharger le document

Le solde d'opinion des ETI relatif à l'évolution de leur chiffre d'affaires est positif de 28 points de pourcentage, soit cinq de plus qu'en 2014, selon la cinquième enquête sur les entreprises de taille intermédiaire (ETI) nationales menée par Bpifrance et la Direction générale des entreprises (DGE). Réalisée cette année à partir de 644 réponses, pour 3.058 ETI recensées, elle révèle une amélioration des perspectives d'activité en 2015, et ce pour la deuxième année consécutive.

En effet, pour 2015, 43% des répondants anticipent une hausse de leur revenu consolidé, contre 15% craignant une baisse. «Les perspectives de croissance sont toujours très corrélées à la taille de l'entreprise. Elles sont deux fois plus élevées chez les ETI de 500 à 5.000 salariés que chez celles employant moins de 500 salariés. L'amélioration la plus nette provient des services, tandis que la construction se stabilise après sa dégringolade de 18 points l'année dernière.

«Innovation et internationalisation = croissance. C'est l'équation de base», remarque Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance. Ainsi, les ETI qualifiées d'innovantes sont les plus optimistes avec une hausse de 39 points, contre une augmentation de 17 pour les autres. «Les ETI sont bénéficiaires de 23% de la créance globale au titre du crédit d'impôt compétitivité emploi», tient à préciser Pascal Faure, directeur général de la DGE.

Source :
Bpifrance
Langue :
France
Pages :
38

A lire aussi