Les créations d'emploi pour jauger la performance des entreprises

le 30/06/2015

Télécharger le document

Les créations d’emploi sont un indicateur sous-utilisé pour jauger de la performance future des entreprises, d’après une étude de Mirova. La filiale du groupe BPCE spécialisée dans l’investissement socialement responsable s’est intéressée à la corrélation entre créations nettes d’emplois par les entreprises et performances financières. L’occasion de tordre le coup à certaines idées reçues. Les experts du gestionnaire d’actifs expliquent ainsi que si les plans de restructuration de l’emploi apportent un sursaut dans le cours de Bourse des entreprises concernées, ce sont avant tout des indicateurs de la mauvaise santé économique de l’entreprise ou de son secteur d’activité, et n’entraîne pas de surperformance à moyen et long terme.

D’autre part, « l’approche par la dynamique création d’emplois permet, au sein des secteurs, d’identifier l’émergence de nouveaux leaders » assure Mirova, qui prend en exemple Nokia, qui a fait partie des 10% d’entreprises créant le plus d’emploi entre 1994 et 2000 avant de sortir de cette catégorie, tandis qu’Apple a intégré ce top 10% en 2004, sans plus le quitter depuis. Appliqué à la France, cet indicateur montre une majorité de capitalisations petites et moyennes (inférieures à 7 milliards d’euros), parmi les leaders de leur secteur en France ou en Europe. Les secteurs les plus représentés y sont la technologie (61 entreprises), la consommation (52), la mobilité (30) et l’énergie (23). 

Source :
Mirova
Langue :
France
Pages :
6

A lire aussi