ArcelorMittal cède le contrôle de sa filiale en Algérie

le 30/09/2013

Le sidérurgiste a annoncé hier un accord stratégique avec le groupe public algérien Sider pour un plan d'investissement partagé de 763 millions de dollars (564 millions d'euros) dans le complexe sidérurgique d'Annaba et dans les mines d’Ouenza et de Boukhadra. L’accord se traduit aussi par la baisse, de 70% à 49%, de la participation d'ArcelorMittal au capital de sa filiale algérienne.

A lire aussi