Casino prévoit un nouveau plan de cession d’actifs

le 20/08/2019

Le groupe de distribution a validé un nouveau plan de cession d'actifs en France pour un montant de 2 milliards d'euros et a par ailleurs modifié son offre d'acquisition de la participation détenue indirectement dans le brésilien Grupo Pao de Açucar.

Siège de Casino à Saint-Etienne (42).
(RK.)

Le groupe de distribution Casino a annoncé mardi que son conseil d'administration avait validé un nouveau plan de cession d'actifs en France pour un montant de 2 milliards d'euros, qu'il prévoit de réaliser d'ici à la fin du premier trimestre 2021.

Ce plan constitue la deuxième phase du programme de cession du groupe qui veut réduire son endettement chiffré en juin à 4,74 milliards d'euros dont 2,9 milliards d'euros pour la France (voir l'Agefi du 25 juillet 2019). En raison d'une structure actionnariale fortement endettée, les sociétés mères de Casino, dont Rallye, ont d'ailleurs été placées en procédure de sauvegarde le 23 mai dernier.

Le nouveau plan de cession a été décidé "au vu de l'avance constatée sur la première phase", a souligné le distributeur dans un communiqué, alors que Casino a déjà signé pour 2,1 milliards d'euros de cessions d'actifs sur les 2,5 milliards d'euros prévus d'ici au premier trimestre 2020.

Le conseil d'administration a par ailleurs confirmé pour la France la volonté du groupe de concentrer son développement sur les segments porteurs, "adaptés aux mutations du marché". En termes de formats, l'e-commerce, le premium et la proximité seront privilégiés, tandis que le groupe a l'intention d'accélérer sur les nouveaux métiers à forte croissance comme l'énergie et les data centers.

En matière financière, la "priorité [est] à la génération de cash-flows récurrents", a souligné l'entreprise.

"Ces orientations stratégiques, qui accentuent les axes prioritaires du plan 2019-2021, permettront à Casino de capitaliser sur ses positions de leadership, et de poursuivre la croissance de ses résultats dans un marché français en profonde transformation", a ajouté le groupe. 

Par ailleurs, le distributeur a annoncé lundi soir que son conseil d'administration avait approuvé une modification de son offre d'acquisition de la participation détenue indirectement par sa filiale colombienne Exito, via la société française Segisor, dans le brésilien Grupo Pao de Açucar (GPA), autre filiale de Casino.

L'offre modifiée valorise la participation d'Exito dans GPA à 113 reals brésiliens par action, contre une précédente offre de 109 reals par action. Cette nouvelle offre comporte également une clause d'alignement partiel du prix, "portant sur les 49,8 millions d'actions GPA que Casino acquerrait indirectement auprès d'Exito, en cas de cession de tout ou partie de ces actions au-delà de 113 reals brésiliens par action dans les quinze mois", a précisé Casino.

Cette offre modifiée est valable jusqu'au 27 août, a précisé Casino, indiquant que les autres termes et conditions du projet de simplification restaient inchangés.

Le rachat de la participation indirecte d'Exito dans GPA s'inscrit dans un projet plus vaste de réorganisation et de simplification des opérations de Casino en Amérique latine. Ce projet prévoit une offre publique d'achat de GPA sur 100% du capital d'Exito qui, par l'intermédiaire de Segisor, détient 99,9% des droits de vote et 37,3% des intérêts économiques de GPA.

Au terme de ces opérations, Casino possédera 41,4% de GPA qui deviendra elle-même l'actionnaire de contrôle d'Exito et de ses filiales en Uruguay et en Argentine. 

Sur le même sujet

A lire aussi