Ingenico se sépare de son PDG

le 05/11/2018

Le groupe a annoncé le départ de Philippe Lazare dans le cadre d'une évolution de sa gouvernance avec séparation des fonctions de président et de directeur général.

Ingenico se sépare de son PDG
(rea)

Le fabricant de terminaux et fournisseur de solutions de paiement Ingenico a annoncé lundi le départ de son PDG Philippe Lazare dans le cadre d'une évolution de sa gouvernance qui prend la forme d'une séparation des fonctions de président et de directeur général, un nouveau tandem arrivant à la tête du groupe en difficulté. Ingenico a annoncé dans la foulée la nomination de Bernard Bourigeaud, administrateur indépendant depuis le 29 avril 2016, et de Nicolas Huss, jusque-là directeur des opérations d'Ingenico, aux fonctions nouvellement dissociées de président et de directeur général.

«A la demande du conseil d'administration, Philippe Lazare a remis l'ensemble de ses mandats de président-directeur général et d'administrateur à disposition du conseil, afin de faciliter la transition managériale dans l'intérêt d'Ingenico Group», a expliqué la société dans un communiqué.

Agé de 61 ans, Philippe Lazare, dont le mandat arrivait à échéance à l'issue de la prochaine assemblée générale en 2019, était à la tête d'Ingenico depuis 2007. Vers 9 heures, le titre s'est retourné à la hausse, gagnant 1,4%.

Le conseil d'administration du groupe français avait annoncé fin octobre avoir confié à un comité d'administrateurs indépendants le soin de réexaminer sa stratégie et de se pencher sur l'évolution de sa gouvernance après avoir été contraint d'abaisser ses objectifs pour 2018.

Sur le même sujet

A lire aussi