Casino a vu sa croissance organique accélérer au deuxième trimestre

le 17/07/2018

Le groupe de grande distribution a vu sa croissance organique accélérer au deuxième trimestre, tirée notamment par ses hypermarchés en France et par l'international.

Supermarché Casino.
(Bloomberg)

Le groupe de grande distribution Casino a vu sa croissance organique accélérer au deuxième trimestre, tirée notamment par ses hypermarchés en France et par l'international, et s'est dit confiant mardi dans l'atteinte de ses objectifs financiers sur l'ensemble de l'année.

Le chiffre d'affaires trimestriel du groupe est ressorti à 8,92 milliards d'euros, contre 9,28 milliards d'euros un an plus tôt, soit une baisse de 3% en données publiées. Il a été pénalisé par d'importants effets de change, a précisé Casino dans un communiqué.

A taux de change constants, hors effets calendaires et ventes d'essence, la croissance organique est ressortie à 5,2% sur le trimestre, après 1,8% sur la période de janvier à mars. La croissance à magasins comparables a atteint 3,2%.

«Ces bonnes performances n'arrivent pas par hasard. Les efforts payent", a commenté Antoine Giscard d'Estaing, le directeur financier de Casino, lors d'une conférence téléphonique, citant l'innovation au sein des magasins du groupe et son ambition d'être un distributeur "multicanal". Dans un contexte difficile pour la distribution alimentaire, la performance des hypermarchés Géant n'est pas liée à des hausses de prix ou à des causes "artificielles"», a-t-il ajouté.

«Au vu des résultats estimés et non encore audités du premier semestre, le groupe confirme d'ores et déjà l'ensemble de ses objectifs annuels», a précisé Casino.

Casino vise notamment une croissance organique de plus de 10% de son résultat opérationnel courant consolidé hors crédits fiscaux en 2018, ainsi que la poursuite de son désendettement, via un plan de cession d'actifs de 1,5 milliard d'euros annoncé début juin. Il compte également arriver à un flux de trésorerie libre des activités poursuivies hors exceptionnels supérieur à 1 milliard d'euros.

Sur le même sujet

A lire aussi