Partenariat

Où sont les bons rendements ?

LYXOR ETF
le 02/10/2017

Où sont les bons rendements ?

Octobre 2017

Piloter leurs rendements demande aux investisseurs de plus en plus de sélectivité pour optimiser leurs portefeuilles. Les versements de dividendes paraissent globalement solides. Les sociétés, dopées par les hausses des bénéfices, relèvent leurs distributions dans la plupart des principaux marchés. Toutefois, à y regarder de plus près, la couverture de dividendes[1] s’avère mince dans certaines parties du monde et une approche plus nuancée nous paraît essentielle pour identifier les opportunités.

Régis Bourget, Responsable de la vente institutionnelle pour les marchés francophones chez Lyxor ETF, nous en dit plus sur les opportunités de rendement aujourd'hui et l’approche de Lyxor ETF sur ses portefeuilles monde.

Un dividende élevé n’est pas toujours un bon dividende

Quand les taux sont bas, les dividendes sont davantage prisés par les investisseurs, ce qui pousse certaines sociétés à en verser indépendamment des bénéfices réalisés. Cette pratique peut amoindrir considérablement le ratio de couverture des dividendes. Nous avons pu le voir plus tôt dans l'année au Royaume-Uni, lorsque la couverture a chuté à 0,8x seulement, son niveau le plus bas depuis 2009 (source : Capita Dividend Monitor Q2 2017, au 30.06.2017).

La recherche de rendement est devenue plus chère

Le prix payé par les investisseurs pour bénéficier d'un flux de dividendes est élevé en comparaison historique. Le rendement des dividendes du MSCI World est en fait au plus bas depuis 10 ans. Globalement, la croissance des dividendes peut paraître robuste, mais à y regarder de plus près, il y a quelque chose d'inquiétant dans les sommets atteints par les montants des dividendes versés et les prix des actions. Payer trop cher pour générer des dividendes représente un véritable risque.

Attention aux baisses de dividendes

Si les distributions et les prix des actions sont à des hauts niveaux, il y a inévitablement un plus grand risque de réduction des dividendes. Après tout, un rendement élevé n’est pas toujours un bon rendement. Il y a des sociétés pour lesquelles un dividende élevé est un signe de détresse.

Les indices que nous sélectionnons pour nos ETF ne s’intéressent pas à ces sociétés. Ils se concentrent sur des entreprises moins à la mode, plus matures, qui ont les moyens de payer et de continuer à payer un dividende élevé. Elles continuent à représenter, selon Lyxor ETF un investissement solide, à moindre risque.

La construction des indices actions à dividendes

Pour nos expositions actions monde, les indices choisis par Lyxor ETF sont bâtis sur neuf tests clés pour analyser la solidité du bilan et des flux de trésorerie et ainsi déterminer si la qualité d’une entreprise est suffisante ou non (selon le fournisseur de l’indice). A partir de cette sélection d’actions de qualité, ces indices  retiennent celles qui ont  un rendement du dividende supérieur au niveau ciblé. 

Le type de sociétés vers lequel ce modèle nous aiguille peut varier dans le temps bien entendu.

Actuellement, il est difficile de trouver des sociétés de biens de consommation de base avec un rendement suffisamment élevé. En ce moment, notre portefeuille Quality Income monde est ainsi axé essentiellement sur les télécommunications, les services aux collectivités, les valeurs industrielles et le secteur pharmaceutique. Cette composition a tendance à fluctuer au gré de l'évolution des marchés : lorsque ces titres deviendront plus onéreux, l’indice se tournera naturellement vers des secteurs plus défensifs et moins prisés.

Nous nous attachons à la recherche d’un rendement attractif (avec bien entendu les risques que tout investissement financier comporte). Pour cela, les actions sélectionnées par le fournisseur de l’indice doivent payer un dividende de 4% brut et de 3,5% net. Ceci reste inchangé tout au long du cycle de taux d’intérêt. La seule exception concerne notre indice japonais, pour lequel le rendement initial est d’environ 2,5%.

Source : SG Cross Asset Research/Equity Quant, MSCI, Factset.

Une méthodologie sélective

Notre portefeuille monde se compose généralement d'expositions importantes et durables à des pays comme le Canada ou l’Australie, où les régimes applicables aux dividendes sont, selon nous, stables et avantageux du point de vue fiscal. Nous avons aussi une préférence pour les pays où les entreprises du type que nous ciblons sont solidement implantées, tels que le Royaume-Uni (pharmacie) et la Suisse (producteurs de biens de consommation).

Aux Etats-Unis, le rendement du S&P 500 tourne généralement autour de 2%. Pour trouver un rendement plus élevé, vous devez restreindre votre recherche. Il existe de nombreuses entreprises de très bonne qualité, mais qui ont tendance à remplacer le versement de dividende par des rachats d’actions. La méthodologie de l’indice selectionné par Lyxor ne peut dès lors identifier assez de bonnes sociétés offrant des rendements du dividende suffisamment élevés pour justifier une pondération plus importante au sein de notre portefeuille mondial. D'autres stratégies pourraient offrir plus de latitude. L’Europe et l’Asie, avec leur forte propension à payer des dividendes, sont, selon nous, de meilleurs terrains de chasse. 

La diversité de l’Europe représente une opportunité attrayante 

Environ un tiers des rendements du dividende à 4% dans le monde se trouve en Europe ; et 30% environ des actions européennes offrent un rendement de 4% ou plus.

Nos indices favorisent actuellement les secteurs traditionnels tels que les services aux collectivités, les télécommunications et les services à la consommation. Globalement, le terrain est suffisamment fertile pour que notre portefeuille européen puisse viser à générer un rendement de plus de 4,5%.  

L’Asie, l’opportunité de demain

Depuis un certain temps, les sociétés de la région augmentent régulièrement leurs dividendes. Le potentiel de croissance des dividendes nous semble beaucoup plus grand en Asie que sur le marché britannique, par exemple. On y trouve aussi davantage de diversification naturelle – les payeurs de dividendes représentent tout le spectre sectoriel, et notamment les technologies.

Un pays comme le Japon, où les rendements sont faibles et les valorisations élevées, était depuis longtemps un terrain moins prisé des amateurs de dividendes. Mais la gouvernance d’entreprise s’est améliorée et le marché japonais a baissé, ce qui a changé la donne. Ce marché offre aujourd'hui le meilleur ratio de couverture des dividendes et le meilleur ratio de distribution au monde. Les bilans des sociétés affichent désormais une trésorerie nette et les rendements des dividendes on en fait rattrapé les rendements aux US.

[1] Capacité des sociétés à maintenir leurs dividendes à partir de leurs cash-flows ou de leur résultat

Pilotez vos rendements

Réservé aux investisseurs professionnels

Si vous êtes un investisseur professionnel et souhaitez explorer plus de pistes pour vos rendements, nous vous invitons à découvrir notre outil en ligne proposant des données de rendement en temps réel sur un large panel de classes ou à consulter les guides des indices Lyxor ETF.

Les guides Lyxor ETF L'outil d'analyse de données En savoir plus

La source de toutes les données contenues dans ce document est SG Cross Asset Research/Equity Quant, au 30 juin 2017, sauf indication contraire.

Informations importantes

Ce document reflète les vues et opinions des auteurs à la date qui y est indiquée et ne traduit en aucun cas la position et les conseils officiels des auteurs ou de Lyxor International Asset Management. Par conséquent, il n’engage nullement la responsabilité de Lyxor International Asset Management ou de l’un quelconque de ses dirigeants ou employés.

Le présent document ne doit pas être interprété comme une offre de vente ou une proposition d'achat de titres dans toute juridiction où une telle offre ou proposition serait illégale. Il ne constitue pas une recommandation et ne tient pas compte des objectifs d'investissement, de la situation financière et des besoins de chaque client. Avant d'agir en fonction du contenu du présent document, nous vous conseillons de vérifier s'il est adapté à votre situation particulière et, si nécessaire, de prendre conseil auprès d'un professionnel, y compris un conseil fiscal.

Nos vendeurs, négociateurs ou tout autre professionnel, peuvent fournir oralement ou par écrit à nos clients des commentaires de marché et des stratégies de trading qui incluent des opinions contraires aux opinions exprimées dans le présent document. Notre secteur de gestion d’actifs, nos divisions de tenue de marché, d'investissement peuvent prendre des décisions d'investissement non conformes aux opinions exprimées dans le présent document. .

Avant tout investissement dans des UCITS ETFs Lyxor, les investisseurs sont invités à se rapprocher de leurs conseils financiers, fiscaux, comptables et juridiques. Il appartient à chaque investisseur de s’assurer qu’il est autorisé à souscrire ou à investir dans ce type produit.

Les UCITS ETFs Lyxor sont des fonds français ou luxembourgeois, agréés respectivement par l’Autorité des marchés financiers ou la Commission de Surveillance du Secteur Financier, et dont les parts ou actions sont autorisées à la commercialisation dans plusieurs pays européens (les Pays de Commercialisation) conformément à l’article 93 de la Directive 2009/65/CE. Lyxor International Asset Management (LIAM) recommande aux investisseurs de lire attentivement la rubrique « Profil de risque » de la documentation produit (prospectus et DICI, le cas échéant). Le prospectus en français (pour les UCITS ETFs français) ou en anglais (pour les UCITS ETFs luxembourgeois),  ainsi que le DICI dans les langues des Pays de Commercialisation sont disponibles gratuitement sur www.lyxoretf.com ou sur demande auprès de client-services-etf@lyxor.com.

La composition actualisée du portefeuille d’investissement des UCITS ETFs Lyxor est mentionnée sur le site www.lyxoretf.com. En outre la valeur liquidative indicative figure sur les pages Reuters et Bloomberg du produit et peut également être mentionnée sur les sites internet des places de cotation du produit. Les UCITS ETFs font l’objet de contrats d’animation qui visent à assurer la liquidité du produit en bourse, dans des conditions normales de marché et de fonctionnement informatique. Les parts ou actions de l’OPCVM coté («UCITS ETF») acquises sur le marché secondaire ne peuvent généralement pas être directement revendues à l’OPCVM coté. Les investisseurs doivent acheter et vendre les parts/actions sur un marché secondaire avec l’assistance d’un intermédiaire (par exemple un courtier) et peuvent ainsi supporter des frais. En outre, il est possible que les investisseurs paient davantage que la valeur nette d'inventaire actuelle lorsqu'ils achètent des parts /actions et reçoivent moins que la valeur nette d'inventaire actuelle à la revente.

Ces produits comportent un risque de perte en capital. Leur valeur de remboursement peut être inférieure au montant investi. Dans le pire des scénarii, les investisseurs peuvent perdre jusqu’à la totalité de leur investissement. Il n’y a aucune garantie que l’objectif du fonds soit atteint. Le fonds peut ne pas toujours être en mesure de répliquer parfaitement la performance de(s) (l’) indice(s)

Les indices et marques utilisées dans ce document sont la propriété intellectuelle des sponsors d’indices et leur utilisation est soumise à licence. Les UCITS ETFs Lyxor ne bénéficient pas, de quelque manière que ce soit, du parrainage, du soutien ou de la promotion des sponsors d’indices, qui n’assument aucune responsabilité en lien avec ces produits.

Les indices ne sont ne parrainés, ni approuvés, ni vendus par Société Générale ou LIAM. Ni Société Générale ni LIAM n’assumeront une quelconque responsabilité à ce titre.

Les parts ou actions des UCITS ETFs ne seront pas enregistrées en vertu du U.S. Securities Act de 1933, tel que modifié (le U.S. Securities Act) et ne peuvent être ni offertes, ni cédées, ni transférées, ni transmises, ni attribuées aux Etats-Unis d’Amérique ou à tout ressortissant américain (US Person) tel que ce terme est défini par la Réglementation S de la loi américaine de 1933 sur les valeurs mobilières (Regulation S of the US Securities Act). Les parts ou actions des UCITS ETFs ne seront pas offertes à des US Persons. Les parts ou actions des UCITS ETFs seront offertes uniquement en dehors des États-Unis d’Amérique à des personnes n'étant pas des ressortissants américains (non-US Persons).

Aux fins des présentes, une US Person désigne, mais sans s’y limiter, toute personne physique résidant aux États-Unis d’Amérique, toute entité organisée ou constituée en vertu du droit des États-Unis d’Amérique, certaines entités organisées ou constituées en dehors des États-Unis d’Amérique par des ressortissants américains, ou tout compte détenu au profit d'un tel ressortissant américain.

Ce document ne constitue, de la part de Société Générale, LIAM ou l’une de leur filiale, ni une offre, ni la sollicitation d’une offre en vue de l’achat ou de la vente du produit qui y est décrit.

Lyxor International  Asset Management (LIAM) est une société de gestion française agréée par l’Autorité des marchés financiers et conforme aux dispositions des Directives OPCVM (2009/65/CE) et AIFM (2011/61/EU). Société Générale est un établissement de crédit (banque) français agréé par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution.

A lire aussi