Unilever écarte brutalement l’offre de rachat de Kraft

le 17/02/2017

Le groupe alimentaire anglo-néerlandais a jugé que l'offre de 143 milliards de dollars que lui a soumise l'américain Kraft Heinz n'a d'intérêt ni financier, ni stratégique et qu'elle le sous-estime "fondamentalement".

Le siège d'Unilever à Londres, photo: Bloomberg

Le groupe alimentaire anglo-néerlandais Unilever a déclaré, vendredi, que la proposition de rachat de 143 milliards de dollars (134,28 milliards d'euros) soumise par l'américain Kraft Heinz n'avait d'intérêt ni financier ni stratégique, et qu'elle le sous-estimait "fondamentalement".

Unilever a ajouté que l'offre à 50 dollars par action, dont 30,23 dollars en numéraire et le reste en actions, représentait une prime de 18% sur son cours de clôture de jeudi.

"Cela sous-valorise fondamentalement Unilever", dit le groupe dans un communiqué. "Unilever rejette la proposition qui n'a aucun intérêt, qu'il soit financier ou stratégique, pour les actionnaires d'Unilever. Unilever ne voit pas de base pour de nouvelles discussions."

Sur le même sujet

A lire aussi