Toshiba va céder moins de 20% de sa filiale mémoires

le 27/01/2017

Le groupe japonais veut compenser une future charge de plusieurs milliards de dollars.

Toshiba va céder moins de 20% de sa filiale mémoires
(Bloomberg)

Toshiba envisage de vendre moins de 20% de sa filiale mémoires dans le but de lever de l'argent frais pour compenser une future charge de plusieurs milliards de dollars et pourrait décider ultérieurement de l'introduire en Bourse. Satoshi Tsunakawa, le directeur général du groupe japonais, a dit vendredi qu'il ferait tout son possible pour éviter de comptabiliser un actif net négatif en conséquence de la dépréciation de la filiale nucléaire aux Etats-Unis.

Les actifs du conglomérat japonais dans le nucléaire à l'étranger seront passés en revue mais il n'y a aucun projet de vendre les activités dans les infrastructure, a-t-il ajouté. Le conseil d'administration de Toshiba a validé vendredi un projet de scission de l'activité mémoires et il est également prévu de demander à des parties tierces d'investir dans la nouvelle entité ainsi créée.

Toshiba valorise son activité puces, actuellement numéro deux mondial des puces mémoire flash NAND derrière Samsung Electronics, à entre 1.000 milliards et 1.500 milliards de yens (8,2 milliards à 12,2 milliards d'euros), selon une source proche du dossier. Le groupe a précisé qu'il dévoilerait la taille de la dépréciation à venir le 14 février, le jour de la publication de ses résultats trimestriels.

Sur le même sujet

A lire aussi