Safran lance une OPA amicale sur Zodiac

le 19/01/2017

Safran lance une OPA amicale sur Zodiac
(Photo Safran.)

Après des rumeurs à répétition, et une première tentative avortée il y a 6 ans, le rapprochement entre Safran et Zodiac Aerospace va se concrétiser. Safran a dévoilé ce matin un projet d'offre publique amicale sur l'équipementier aéronautique pour un montant de 8,55 milliards d'euros. Le fabricant de moteurs d'avions, dont l'Etat français détient 14% du capital, propose 29,47 euros par action Zodiac, soit une prime de 26,4% par rapport au cours de 23,310 euros de Zodiac mercredi en clôture. L'OPA serait suivie d'une fusion sur la base de 0,485 action Safran après détachement d'un dividende exceptionnel pour 1 action Zodiac Aerospace. Safran verserait en outre à ses actionnaires un dividende exceptionnel de 5,50 euros par action, soit un total de 2,3 milliards, avant la clôture de l'opération.

Le nouveau groupe réaliserait environ 21,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires ajusté et environ 2,7 milliards de résultat opérationnel courant ajusté. Safran prévoit 200 millions d'euros de synergies de coûts annuels avant impôts et un effet relutif supérieur à 10% sur le résultat net par action dès le premier exercice complet post fusion.

Les familles fondatrices de Zodiac, FFP (famille Peugeot), le Fonds Stratégique de Participations et l'Etat entendent rester actionnaires de référence de Safran, avec environ 22% de son capital. Une fois l'opération finalisée, ils signeraient un pacte d'actionnaires prévoyant une clause d'incessibilité de deux ans.

Lazard et Bank of America Merrill Lynch sont conseil de Safran. Rothschild et BNP Paribas conseillent Zodiac.

A lire aussi