Spie acquiert l’allemand SAG pour 850 millions d'euros

le 23/12/2016

L'objectif de la transaction est de former "un acteur de premier plan des services multi-techniques en Allemagne, avec une forte complémentarité de compétences et une base de clientèle diversifiée".

En octobre 2014, Spie avait joué de malchance pour son IPO dans un marché chahuté. Photo DR.

Le groupe français de services pour l'énergie et les communications Spie annonce, vendredi,  l'acquisition de l'Allemand SAG, fournisseur de services aux infrastructures d'énergie pour environ 850 millions d'euros.

Cette transaction "est une avancée majeure dans le développement de SPIE en Allemagne et en Europe centrale", souligne le Français dans un communiqué. 

Pour Spie, l'objectif est de former "un acteur de premier plan des services multi-techniques en Allemagne, avec une forte complémentarité de compétences et une base de clientèle diversifiée",  explique le communiqué. L'opération doit également permettre des synergies liées aux achats et aux dépenses administratives et opérationnelles, estimées à près de 20 millions d'euros d'économies (avant impôts).

La transaction sera financée par une nouvelle ligne de crédit-relais qui accroîtra l'endettement financier net de Spie de 460 millions d'euros, conduisant à un levier d'endettement à fin 2016 "pas plus élevé que 3,0 fois", souligne le groupe français. Spie prévoit de retrouver un levier d'endettement normal d'environ 2,5 fois d'ici la fin 2018, selon son directeur financier, Denis Chêne.

Le marché à d'ores et déjà salué l'annonce, convaincu par cette opération perçue comme fortement relutive et ce dans un marché en forte croissance. L'action Spie - dont la cotation a été suspendue une heure dans l'attente du communiqué du groupe - a bondi de 8,79% à 19,75 euros à 16h30.

A lire aussi