Le Brexit assombrit les perspectives de Ryanair

le 25/07/2016

Alors que le Brexit a assombri les perspectives pour la compagnie aérienne, la hausse conjoncturelle du trafic lui permet de conserver ses marges au premier trimestre.

Le Brexit assombrit les perspectives de Ryanair

Ryanair a présenté des résultats modestes pour le premier trimestre 2016 : une hausse de 4% du profit (à 256 millions d’euros) et un chiffre d’affaires en hausse de 2% (à 1,68 milliard d’euros). La hausse du trafic (11% supplémentaire) permet à la compagnie aérienne de compenser une baisse des tarifs des billets d'avions d’environ 10%. La compagnie a notamment dû faire face à de nombreuses grèves des contrôleurs aériens en Europe.

Le Brexit pourrait par ailleurs assombrir les perspectives de la compagnie pour la fin de l’année. La sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne expose l’entreprise à une forte incertitude, à une livre sterling plus faible et à une croissance stagnante en Grande-Bretagne et en Europe. La pression à la baisse sur les tarifs devrait ainsi se poursuivre jusqu’à la fin de l’année. 

A lire aussi