EDF réduit la taille de son dividende

le 16/02/2016

EDF a annoncé mardi matin une baisse de son dividende annuel, à 1,10 euro par action au titre de l'exercice 2015 contre 1,25 euro l'année précédente. Un acompte de 0,57 euro a déjà été versé fin 2015. Pour soulager un peu plus son cash-flow, le producteur d'électricité propose de payer le solde de son dividende en actions nouvelles, option déjà offerte lors du paiement de l'acompte. L'Etat a opté pour un paiement intégral en titres, ce qui permettra à EDF d'économiser 1,8 milliard d'euros. L'Etat détient 84,9% du capital d'EDF. En 2015, le résultat net part du groupe d'EDF a chuté de 67,9% à 1,18 milliard d'euros, pénalisé par 3,6 milliards d'éléments non récurrents, dont des dépréciations d'actifs, déjà annoncés en décembre 2015.

L'électricien public a réaffirmé son ambition de générer un flux de trésorerie (cash flow) positif en 2018 après dividendes (hors projet du compteur "intelligent" Linky).

Le PDG, Jean-Bernard Lévy, a indiqué lors d'une conférence téléphonique que la décision finale d'investissement dans le projet d'EPR britannique d'Hinkley Point approchait mais qu'il restait des points à régler avec les partenaires chinois et qu'EDF devait étudier son "équation" financière pour tenir compte de la baisse des prix de marché. Il n'a pas souhaité faire de commentaire sur une éventuelle augmentation de capital d'EDF.

A lire aussi