Allergan et Pfizer discutent d'une possible fusion

le 29/10/2015

Le fabricant de Botox a confirmé des discussions préliminaires qui pourraient déboucher sur la création du plus grand fabricant de médicaments du monde

Le facricant de Botox, Allergan, a confirmé, ce jeudi, être en discussion préliminaire et amical avec Pfizer sur une possible fusion, une opération qui pourrait créer le plus grand fabricant de médicaments du monde.

Allergan a toutefois indiqué n’avoir aucune certitude sur l’issue des négociations et n’avoir pas discuté des conditions qui pourraient permettre un rapprochement avec Pfizer.

Un peu plus tôt, jeudi toujours, le Pdg de Pfizer, Ian Read, avait admis être ouvert à toutes les options qui puissent créer de la valeur à long terme pour l’entreprise, mais avait refusé de commenter directement les informations portant sur des pourparlers avec Allergan.

Ce dernier, qui avait vendu en juillet ses génériques à Teva Pharmaceutical Industries pour 40,5 milliards de dollars (37 milliards d'euros), a dit par ailleurs qu'il restait fermement décidé à boucler cette transaction au premier trimestre 2016.

A lire aussi