Le titre PSA s'envole après l'annonce des premiers bénéfices en quatre ans

le 29/07/2015

Le groupe automobile a dévoilé un résultat net de 720 millions d'euros au premier semestre, en progression de 760 millions d'euros.

Le titre PSA s'envole après l'annonce des premiers bénéfices en quatre ans

Les marchés ont réagi très positivement aux résultats du groupe automobile. PSA Peugeot Citroën a publié mercredi des résultats semestriels solides, preuve que le redressement de son activité automobile est bien engagé, mais s'est gardé de crier victoire car le contexte s'annonce moins porteur sur la deuxième partie de l'année. A midi, l'action PSA gagnait 5,3% à 18,7 euros, en tête des hausses de l'indice CAC 40 qui évoluait à +0,39%.

Le constructeur automobile a renoué au premier semestre avec un bénéfice net pour la première fois depuis quatre ans. Il s'est établi à 720 millions d'euros, en hausse de 760 millions d'euros par rapport au premier semestre 2014. Il a également affiché un free cash flow opérationnel de 2,78 milliards d'euros, au plus haut depuis plus de dix ans, tandis que la marge opérationnelle de sa division auto - qui exclut l'activité bancaire et l'équipementier Faurecia - a atteint 5,02%.

Le plan stratégique "Back in the race" vise un free cash flow de deux milliards d'euros sur la période 2015-2017 et une marge opérationnelle de 2% pour la division automobile en 2018. La cible pour 2019-2023 a été fixée à 5%.

"Nous atteignons l'ensemble de nos objectifs 'Back in the race plus rapidement que prévu", a déclaré le directeur financier Jean-Baptiste de Chatillon au cours d'une conférence téléphonique accordée à l'agence Reuters.

"Toutefois nous restons mesurés car ce premier semestre est aussi porté par un environnement favorable et des effets de saisonnalité très positifs (...) Nous devons donc rester concentrés sur l'exécution complète de notre plan dont les résultats seront à juger sur une année complète."

Pour le reste de l'année 2015, le groupe indique dans un communiqué qu'il s’attend à un marché automobile orienté à la

hausse en Europe avec +6% de croissance, à une croissance de l’ordre de

+3% en Chine, à un marché en baisse d’environ 15% en Amérique latine, et d’environ 35% en Russie.

A lire aussi