Carrefour autorisé à racheter les magasins de Dia en France

le 21/11/2014

L'Autorité de la Concurrence a autorisé le distributeur à reprendre les activités de son concurrent espagnol en France à condition qu'il se sépare de 56 magasins

L'Autorité de la Concurrence a annoncé, ce vendredi, autoriser le groupe Carrefour à racheter les activités du distributeur espagnol Dia en France à condition toutefois qu'il se sépare de 56 magasins, afin d'éviter une trop forte concentration.

En reprenant un réseau de plus de 750 magasins, le premier distributeur français, numéro un du secteur en Europe, entend renforcer ses positions dans les petites et moyennes surfaces dans l'Hexagone. Les hypermarchés français, moins rentables que les plus petites surfaces, comptent pour près d'un quart du chiffre d'affaires de Carrefour.

Pour obtenir le feu vert à son acquisition, Carrefour s'est engagé à céder 50 magasins et à mettre fin aux contrats de franchise actuellement en vigueur pour six autres magasins, précise l'Autorité dans un communiqué. Pendant dix ans, Carrefour ne pourra pas acquérir ou franchiser les magasins dont il s'est séparé.

Carrefour et Dia avaient annoncé en juin un accord en vue du rachat par le distributeur français de Dia France, pour une valeur d'entreprise de 600 millions d'euros.

A lire aussi