Luc Oursel annonce sa volonté de quitter la tête d'Areva

le 20/10/2014

Pour des raisons de santé, le Président du directoire du groupe français considère qu'il n'est plus en mesure d'assumer ses responsabilités.

« Pour des raisons de santé, Luc Oursel considère qu'il n'est plus en mesure d'assumer les responsabilités de Président du Directoire d’AREVA », a indiqué le groupe français d'énergie nucléaire dans un communiqué, lundi 20 octobre. Il poursuit que le président « vient d'en informer le Gouvernement. Il se tient à disposition pour assurer la meilleure transition possible». 

 Dans des circonstances personnelles très difficiles, malgré mon très fort attachement à AREVA, j'ai dû me résoudre à ne pas poursuivre mes fonctions à la tête de l'entreprise et à me mettre en arrêt de travail pour raisons thérapeutiques. Je dois mener maintenant un combat personnel contre la maladie mais toutes mes pensées vont aux équipes d'AREVA. J'ai été heureux et fier de les engager dans un contexte difficile dans le redressement de l'entreprise, au service du pays, et je suis convaincu qu'elles réussiront », a déclaré Luc Oursel dans le même communiqué.

Détenu à hauteur de 87% par l'Etat, Areva rencontre des difficultés dans son secteur, avec notamment les retombées négatives de l'accident de Fukushima.

A lire aussi