Arkema, Areva et Iliad chutent lourdement en Bourse

le 01/08/2014

Ces sociétés font les frais de leurs annonces de ces dernières heures, qu’il s’agisse de résultats ou de projet d’achat

Arkema, Areva et Iliad chutent lourdement en Bourse

Après leurs annonces respectives ces dernières heures, plusieurs titres ont chuté en Bourse, ce vendredi 1 août. Parmi eux, Areva, Arkema et , dans une moindre mesure, Iliad ont été parmi les plus chahutés. En clôture, Arkema perdait 25,48% à 51,73 euros, Areva 19,67% à 12,50 euros et Iliad 7,01% à 191,55 euros.

Pour sa part, le CAC 40 a terminé les échanges vendredi en baisse de 1,02% à 4202,78 points, au plus bas depuis début février.

Plus tôt dans la matinée, Areva avait annoncé une perte de 694 millions d'euros au titre du premier semestre 2014, contre un résultat à l'équilibre un an plus tôt. Le spécialiste public du nucléaire a enregistré de lourdes pertes dans les renouvelables, des provisions et des dépréciations d'actifs. De son côté, Arkema a vu son bénéfice net courant reculer de plus de 45% au deuxième trimestre. Le chimiste a reporté d’un an ses objectifs de moyen terme initialement prévus pour 2016.

Moins pénalisée, Iliad, maison mère de Free,a lancé, jeudi, une offre de rachat sur 56,6% T-Mobile US, le quatrième opérateur américain, pour une somme de 15 milliards de dollars. La proposition est jugée hier soir non compétitive par Deutsche Telekom, maison mère de T-Mobile US. Si le rachat devait se concrétiser, il mettrait probablement un terme à toute hypothèse de rapprochement entre le groupe dirigé par Xavier Niel et l’opérateur français Bouygues Télécom.

A lire aussi