Vivendi choisit Altice pour SFR

le 14/03/2014

Bloomberg

Le conseil de surveillance de Vivendi a choisi Altice pour la vente de SFR plutôt que Bouygues. Des négociations exclusives ont été ouvertes avec la maison-mère de Numericable pour une période de trois semaines. Le conseil "estime que cette offre est la plus pertinente pour les actionnaires et les salariés du groupe et qu’elle offre la meilleure sécurité d’exécution", indique Vivendi dans un communiqué. L'offre de Bouygues Telecom, en mariant les numéros deux et trois du mobile en France, faisait peser un risque concurrentiel important.

Selon le groupe, la proposition d'Altice "répond le mieux à l’objectif de Vivendi de devenir rapidement un acteur européen majeur des médias et des contenus et de renforcer SFR comme un acteur dynamique du très haut débit fixe et mobile". L’offre d’Altice prévoit un paiement à Vivendi de 11,75 milliards d’euros en numéraire, l’attribution de 32% du capital de l’entité cotée combinée et la sortie de Vivendi selon des modalités programmées. Bouygues proposait 11,3 milliards d'euros en numéraire et 43% de la nouvelle entitée. Mais Vivendi aurait dû attendre la cotation de l'ensemble combiné pour monétiser totalement cette participation sur le marché.

A l’issue de trois semaines, le conseil de surveillance de Vivendi se réunira à nouveau pour examiner les suites à donner et s’il doit en conséquence mettre un terme aux autres options envisagées.

L'annonce de l'ouverture des négociations exclusives, peu après 14 heures, a provoqué une envolée de plus de 14% de l'action Numericable à la Bourse de Paris. Le cours de Bouygues chutait de plus de 7% tandis qu'Iliad perdait 5%. Le groupe de Xavier Niel aurait profité d'une fusion entre SFR et Bouygues Telecom pour racheter le réseau mobile de Bouygues pour seulement 1,8 milliard d'euros.

A lire aussi