L’Oreal s'offre le leader chinois des masques de beauté

le 16/08/2013

Le géant mondial des cosmétiques prend le contrôle de Magic Holdings pour environ 843 millions de dollars (636 millions d'euros), sa plus grosse acquisition depuis YSL Beauté

L’Oreal s'offre le leader chinois des masques de beauté

L’Oreal, le géant mondial des cosmétiques, va acquérir Magic Holdings International, leader, en Chine, des masques de beauté à base d’escargot. L’opération, la plus importante de l'Oréal depuis l’acquisition de YSL Beauté il y a cinq ans, s’élève à 843 millions de dollars (près de 636 millions d'euros), selon le groupe français. Elle devrait lui permettre de doper ses ventes sur ce marché dont le rythme de croissance est supérieur au sien. Sur les six derniers mois de 2012, les ventes de Magic Holdings ont bondi de 31% par rapport à la même période de 2011 et son bénéfice net de 21%.

Pour finaliser la transaction, déjà approuvée par six actionnaires représentant 62 % du capital de Magic Holdings, l'Oréal va payer 6,3 dollars de Hong Kong l’action, 25% de plus que le dernier cours (5,05 dollars de Hong Kong). Le géant du cosmétique paie 20 fois les bénéfices 2012 de Magic avant intérêt, impôt, dépréciation et amortissement (Ebitda), précise Chas Manso de Zuniga, analyste à la Société générale.

En Chine, où L’Oréal est implanté depuis 1997 et emploie 3500 personnes, le marché des produits de beauté connait une expansion rapide avec un taux de croissance de 8% à 34 milliards de dollars cette année, selon les chiffres de Euromonitor. «La croissance la plus forte se situe sur les segments de marché moyen et inférieur sur lesquels les sociétés domestiques ont une meilleure implantation », explique Norman Chan, responsable des investissements de Calibre Asset Management à Hong Kong.

Pour sa part, Magic Holdings détient 26,4% du marché des masques de beauté commercialisés sous le label MG, selon les chiffres communiqués par la société citant les données AC Nielsen. La société chinoise est forte de 288 distributeurs répartis dans 32 provinces et régions en Chine, affirme son site web. L’acquisition, «devrait permettre à L’Oréal d’accélérer la croissance de sa propre marque au travers d’un meilleur réseau de distribution», admet Chas Manso de Zuniga. Une bonne nouvelle pour l’Oréal qui a affiché une hausse de ses ventes moindre que prévu au deuxième trimestre du fait de faibles performances sur le marché nord-américain depuis deux ans. En Chine L’Oréal a enregistré une hausse de son bénéfice de 11% au premier semestre et de 5,4% de ses ventes.

L’annonce de l’achat a fait bondir le cours de l’action de Magic Holdings International de 19% en début d’après midi à Hong Kong ce vendredi 16 août, alors que l’indice Hang Seng restait quasi stable (+0,1%). Depuis le début de l’année, l’action a gagné 69%. Pour sa part, L’Oréal a progressé de 0,5% à 129,55 euros sur l’annonce de la transaction, ce matin à Paris, ses gains depuis le début de l’année atteignant 23%.

A lire aussi