Alcatel-Lucent va supprimer 15% de ses effectifs en France

le 18/10/2012

L'équipementier télécoms a annoncé ce matin la suppression de près de 5.500 postes dans le monde dont 1.400 dans l'hexagone.

Alcatel-Lucent va supprimer 15% de ses effectifs en France

L'équipementier télécoms Alcatel-Lucent a annoncé jeudi qu'il prévoyait de supprimer plus de 1.400 emplois en France dans le cadre de son vaste plan de restructuration qui se traduira par 5.490 réductions de postes au total dans le monde. La France, où le groupe emploie environ 9.000 personnes, paie ainsi un lourd tribut avec une coupe de 15% dans ses effectifs. Le détail des sites touchés n'a pas été communiqué par l'entreprise, qui organise un comité de groupe spécifique à la France dans l'après-midi.

Le groupe franco-américain avait dévoilé au milieu de l'été un nouveau programme de réductions de coûts pour économiser 1,25 milliard d'euros d'ici fin 2013, annonçant qu'environ 5.000 postes seraient concernés, mais il n'avait jusqu'ici précisé ni les régions ni les métiers affectés. Au total, a annoncé Alcatel-Lucent lors d'un comité de groupe européen, 3.300 postes seront supprimés en Europe et dans la zone Moyen-Orient-Afrique, dont 1.430 en France. Cela représente respectivement 60% et 26% des réductions prévues. Si l'Europe est durement touchée, 990 emplois devraient également être supprimés dans la zone Asie-Pacifique et 1.200 dans la zone Amériques. Alcatel-Lucent emploie aujourd’hui 76.000 personnes dans 130 pays.

Les fonctions dites "support", c'est-à -dire liées à la vente, au marketing, aux ressources humaines et à la finance, seront les principales affectées. La recherche et développement, qui emploie 26.000 personnes, sera comme prévu épargnée.

A lire aussi