Les marchés sanctionnent l’augmentation de capital d’Alstom

le 02/10/2012

Annoncée hier soir et représentant près de 4,5% de son capital, elle se solde par une chute de plus de 5% en Bourse ce matin.

Le siège d'Alstom. Photo: Frédéric Maigrot/REA

Alstom chute lourdement en Bourse ce mardi matin, l'augmentation de capital de 350 millions d'euros réalisée hier suscitant des inquiétudes concernant le bilan du spécialiste des infrastructures d'énergie et de transport. A 11h05, le titre perd 5,58% à 26,65 euros, après avoir perdu plus de 7% à l'ouverture, signant de loin la plus forte baisse du CAC 40 (-0,4%). Alstom a annoncé lundi soir avoir émis 13.133.208 actions nouvelles représentant 4,45% de son capital avant l'opération et 4,26% après, dans le cadre d'un placement privé auprès d'investisseurs institutionnels. Le prix de souscription a été fixé à 26,65 euros, soit une décote de 4,4% sur le cours moyen pondéré des trois dernières séances.

Au-delà de l'effet d'ajustement mécanique sur le prix de souscription de l'augmentation de capital, plusieurs analystes soulignent que cette opération, qui n'était pas attendue, suscite des interrogations sur la solidité du bilan d'Alstom. "Les investisseurs se disent que le groupe n'a même pas les moyens de financer des acquisitions moyennes de l'ordre de 200 à 300 millions d'euros", a estimé un analyste parisien, faisant référence au rachat de la société russe de matériel roulant Transmashholding, dont le complément de prix va être financé par l'augmentation de capital. Alstom a cependant précisé que les fonds levés lundi "pourront également permettre au groupe de réaliser d'autres petites opérations dans les domaines des renouvelables ou de la transmission d'électricité".

De leur côté, Bank of America Merrill-Lynch et UBS mettent en avant les doutes des investisseurs concernant les perspectives de trésorerie du groupe. Selon UBS, Alstom présentait à la fin mars 2012 un endettement net de 4 milliards d'euros (en incluant les retraites) pour un Ebitda de 1,7 milliard. Pour son exercice 2011-2012, le groupe avait affiché un cash flow libre négatif. Il a confirmé lundi soir que son cash flow libre devrait être positif sur chacun de ses trois prochains exercices. Alstom a également réitéré lundi par avance son objectif d'une croissance du chiffre d'affaires de plus de 5% par an au cours de cet exercice et des deux suivants, et d'une amélioration progressive de la marge opérationnelle qui devrait se situer autour de 8% en mars 2015. "Il est difficile de ne pas penser que les perspectives de cash flow pourraient se détériorer", estiment malgré tout les analystes d'UBS.

A la Bourse de Paris, le titre Alstom progresse de plus de 13% depuis le début de l'année, faisant ressortir une capitalisation boursière de 7,85 milliards d'euros.

A lire aussi