Solvay fond sur Rhodia

le 04/04/2011

Le groupe chimique belge a annoncé ce lundi matin le lancement d’une offre amicale entièrement en numéraire visant Rhodia. A raison de 31,60 euros par action, la cible est valorisée 3,4 milliards d’euros.

Solvay anticipe des synergies de coûts annuelles de 250 millions d'euros dans les trois ans et compte boucler son offre sur Rhodia d'ici la fin août 2011.

Aucune restructuration majeure n'est prévue dans le cadre de ce rapprochement, pour lequel la valeur d'entreprise de Rhodia est évaluée à 6,6 milliards d'euros. La transaction sera financée par la trésorerie disponible du groupe belge, qui a cédé son activité de pharmacie en septembre 2009 à Abbott pour 4,5 milliards d’euros. L’opération devrait être relutive dès la première année.

De source proche, Rhodia n’aurait pas engagé de discussions avec d’autres parties que Solvay. Le groupe français, en phase de réorganisation, aurait notamment été séduit par la prime de 50% offerte par le prétendant.

Une autre source insiste sur l’absence de recoupements industriels entre les deux groupes. L’opération a de quoi permettre à ses yeux la naissance d’un groupe mondial au chiffre d’affaires de 12 milliards d'euros, qui figurera parmi les trois premiers acteurs mondiaux pour 90% de ses activités.

Le PDG de Rhodia Jean-Pierre Clamadieu est«pressenti» pour succéder à Christian Jourquin, directeur général de Solvay lors du départ de celui-ci. Il rejoint d’ores et déjà le comité exécutif de Solvay en tant que «deputy CEO».

A lire aussi