GESTION D’ACTIFS Revalorisation des salaires fixes

le 24/04/2014 L'AGEFI Hebdo

GESTION D’ACTIFS Revalorisation des salaires fixes
Nadia Tortel
(DR)

Bientôt concernés eux aussi par l’encadrement de leurs bonus, les gérants d’actifs ont, contrairement à l’année passée, vu leurs rémunérations variables progresser ou rester stables. « Les sociétés de gestion ont affiché de bonnes performances en 2013 : il y a eu de la collecte, les marchés actions sont bien remontés », explique Nadia Tortel, associée du cabinet Singer & Hamilton. Elément nouveau, les structures envisagent de remonter les salaires fixes afin d’anticiper l’impact des règles concernant les bonus (parts différées, versement en parts de fonds ou instruments financiers équivalents), qui vont mécaniquement réduire la partie versée en cash. « Ce mouvement fait penser à celui initié par les banques de financement et d’investissement. En gestion d’actifs, ce sont surtout les gérants et les commerciaux qui sont concernés, mais, actuellement, cette réglementation demeure encore floue pour beaucoup de sociétés », prévient l’associée de Singer & Hamilton. Cette réglementation est d’autant plus complexe que les sociétés de gestion en France affichent des modèles de rémunération très disparates. Ce qui est visible notamment en matière de salaires fixes : « Même s’il ne s’est pas accru, il y a toujours un écart significatif entre les salaires offerts par les maisons françaises et les structures anglo-saxonnes », rappelle Nadia Tortel. 

A lire aussi