COVERAGE & CASH MANAGEMENT Géométrie variable

le 24/04/2014 L'AGEFI Hebdo

COVERAGE & CASH MANAGEMENT Géométrie variable
Jean-Paul Brette
(DR)

Comme en 2012, les banquiers du coverage ont encore bénéficié d’un environnement favorable l’an dernier. « Cette fonction a retrouvé une place essentielle au sein de la banque. Comme les métiers de financement sont moins actifs, les ‘relationship managers’ sont davantage en première ligne pour aller voir les grands clients stratégiques et ainsi se positionner auprès d’eux comme les véritables pivots de la relation, souligne Jean-Paul Brette, directeur banque, finance et assurance au sein du cabinet de recrutement Hudson. Ils échappent aux règles qui encadrent les bonus car leurs primes variables étant modérées, ils n’entrent pas dans le périmètre des salariés concernés. » Nouveaux venus dans notre dossier, les spécialistes du cash management ont quant à eux profité d’un contexte plus ou moins positif selon les banques. « Les meilleures équipes voient leurs bonus augmenter globalement jusqu’à 15 %, tandis que les équipes dont les résultats sont décevants accusent une baisse de leurs primes allant jusqu’à 10 %, constate Jean-Marie Cousty, consultant chez Hudson. Les fixes, eux, sont généralement stables. » 

A lire aussi