Bonus 2015

CAPITAL-INVESTISSEMENT - Des signaux au vert

le 23/04/2015 L'AGEFI Hebdo

CAPITAL-INVESTISSEMENT - Des signaux au vert
(DR)

Comme en 2013, les signaux étaient au vert l’an dernier dans le secteur du capital-investissement. Les levées de fond par les acteurs français ont atteint 10,1 milliards d’euros, soit un montant proche de la moyenne d’avant-crise, selon les données publiées en mars dernier par l’Association française des investisseurs pour la croissance (Afic) et Grant Thornton. Quant aux désinvestissements, ils ont battu un record historique avec 9,3 milliards d’euros. Attention, la bonne santé du secteur ne s’est pas forcément illustrée par une flambée des rémunérations. « Dans les fonds ‘small’ et ‘midcaps’, les rémunérations globales sont restées stables par rapport à 2014 et les professionnels s’en plaignent. Cela n’évolue pas assez vite à leurs yeux », raconte Jérôme Hacquard, associé du cabinet Singer & Hamilton. Particularité du métier, les rémunérations sont composées, en plus du salaire et du bonus, du carried interest (intéressement sur la plus-value réalisée – en général 20 % – par le fonds d’investissement), qui constitue le véritable instrument de motivation et de rétention des professionnels. De fait, cet élément attire, notamment les banquiers insatisfaits de leurs bonus contraints par la réglementation européenne. Mais n’entre pas qui veut dans un fonds de LBO (leveraged buy-out)… « Le métier d’investisseur est complexe. Hormis pour les postes à l’entrée, il faut venir du sérail pour travailler dans le ‘private equity’, signale Jérôme Hacquard. Dans les fonds ‘large caps’, les banquiers venant du M&A sont très appréciés. » L’année 2015 devrait être dynamique sur le plan du recrutement. « On devrait s’orienter vers la même tendance que l’an passé avec un marché assez animé, prévoit l’associé. Les professionnels de cinq à dix ans d’expérience vont être particulièrement prisés car c’est à partir de ce stade que l’on commence à gagner en autonomie dans l’exécution et le suivi des opérations. »

A lire aussi