CAPITAL-INVESTISSEMENT Reprise

le 24/04/2014 L'AGEFI Hebdo

CAPITAL-INVESTISSEMENT Reprise
Sophie Wigniolle
(DR)

Les spécialistes du capital-investissement ont profité d’un meilleur environnement en 2013, « tant en termes de levée de fond (8,2 milliards d’euros, contre 5 milliards), que d’investissements (6,5 milliards d’euros, contre 6,1 milliards) et de sorties (1.019 sorties réalisées, en hausse de 12 %) », souligne Sophie Wigniolle, directrice générale d’Eric Salmon & Partners. « Dans ces conditions, précise-t-elle, les bonus se sont plutôt situés dans le haut de la fourchette, mais il faut garder en mémoire qu’ils ne sont pas et ne doivent pas être la partie d’‘incentive’ [motivation, NDLR] la plus forte dans ce métier. Le ‘carried interest’ [intéressement sur la plus-value réalisée –  en général 20 % – par le fonds d’investissement, NDLR] doit être la part variable sur les performances des fonds. » Quant aux hausses de salaire fixe, elles restent très modérées. Dans ce secteur, la diversité des structures influe sur les niveaux des packages de rémunération. Ainsi, l’écart reste significatif entre les fonds d’origine anglo-saxonne et les fonds domestiques. « Il est également significatif entre les fonds ‘large-cap’ et ceux intervenant sur le ‘midcap’ ou ‘small cap’. L’assiette de la commission de gestion n’étant pas aussi large, les différences peuvent être importantes, explique Sophie Wigniolle. Il est difficile d’apprécier précisément l’écart mais pour citer un chiffre, je dirais 20 %. » Fait nouveau : la directive AIFM va impacter certains fonds de capital-investissement, qui s’efforcent donc d’adapter leurs structures de rémunération. « Le travail demandé est lourd. Néanmoins, il convient de noter que ces professionnels, avec le ‘carried interest’, ont depuis toujours une partie substantielle de leur rémunération qui est différée. Quelques fonds ont déjà mis en place une partie différée sur les bonus, cette approche va sans doute se développer », prévoit la dirigeante d’Eric Salmon & Partners.

A lire aussi