Partenariat

Dossier

Lost In Regulation - Les impacts de la loi PACTE

Natixis Investment Managers
Lost In Regulation - Les impacts de la loi PACTE

La réponse de l’Europe à la crise économique et financière après 2008 a été d’abord réglementaire. Parfois jusqu’à l’excès. IFRS, DSP2, RGPD, MIF2, PRIIPS… C’est un véritable tsunami auquel le secteur bancaire et financier doit faire face depuis une dizaine d’années. Les appels à la pause réglementaire des différents acteurs sont pour l’instant restés souvent sans suite. Le coût de la mise en œuvre, loin d’être neutre, pèse sur les comptes des banquiers, des assureurs, des entreprises, des distributeurs, des caisses de retraite…et des sociétés de gestion. Ces dernières accompagnent les premières dans leur mise en conformité réglementaire, comptable et fiscale et dans la réflexion sur leur allocation d’actifs.

Lost in translation dans un monde où le changement permanent est devenu la norme, les sociétés de gestion et leurs clients, liés par ces contraintes réglementaires, se rapprochent et collaborent davantage pour trouver des solutions à ces défis réglementaires. Loin de la distendre, leur relation s’en trouve densifiée.

Ces contraintes agissent finalement comme un accélérateur d’innovation, un tamis à même de faire émerger au sein des organisations les meilleures idées et de nouveaux services pour les clients. La réglementation devient alors un mal pour un bien, l’innovation une assurance contre la disruption. La réglementation et la révolution numérique obligent la finance à se réinventer et parfois trouver de nouveaux modèles économiques.  

A titre d’exemple, nous vous proposons, dans une série de trois articles, de mesurer l’impact respectif des normes comptables IFRS9, de la Blockchain et de la loi PACTE sur les investisseurs.

Bonne lecture !

Loi PACTE : un nouveau départ pour la retraite en France

Points clés :

  • Le poids relatif de la retraite par répartition est appelé à reculer en France et les citoyens doivent se constituer un complément de retraite.
  • Avec la loi PACTE, le gouvernement souhaite améliorer les nombreux et complexes dispositifs d’épargne retraite. L’objectif est de tenir compte de carrières moins linéaires, d’encourager fiscalement les versements volontaires et de faciliter la comparaison entre les dispositifs et les modes de sortie.
  • Les attentes de l’épargnant en termes de conseil personnalisé vont s’amplifier, tant pendant la phase d’accumulation que de libération du capital retraite.
  • L’allongement de l’horizon d’investissement et les changements dans l’allocation de l’épargne des français contribueront à financer l’économie réelle et améliorer le financement des petites et moyennes entreprises.