Dossier

La pression monte sur les banques suisses

La pression monte sur les banques suisses

Soumis à la pression internationale, notamment aux exigences de l'administration américaine, et malgré un sursis en Allemagne et Royaume-Uni grâce aux accords Rubik, le secret bancaire est largement écorné. UBS et Credit Suisse en payent le prix fort. La banque Wegelin en est morte.

Mais c’est aussi le modèle de banque privée qui est remis en question. Avec, à la clé, un recul des bénéfices et des fusions d'établissements à prévoir.