Dossier

Les portefeuilles électroniques à la recherche d’un modèle viable

Les portefeuilles électroniques à la recherche d’un modèle viable

Les Assises des moyens de paiements du 2 juin 2015 ont été l'occasion pour l’Etat de pousser à leur modernisation alors que les Français sont toujours parmi les plus gros utilisateurs de chèques au monde. Les moyens de paiements n’ont pourtant cessé d’évoluer à l’aune de la révolution numérique. A tel point que les banques elles-mêmes semblent dépassées et risquent de perdre leur monopole sur ces instruments de plus en plus convoités par des géants high-tech, tels Google et Apple, qui vont développer leurs propres solutions de paiements mobile.

Pourtant, alors qu'il est introduit en France en 2000, le portefeuille électronique convainc avec peine les particuliers et les institutionnels. Seul Paypal a atteint à ce jour une taille significative sur le marché avec 6 millions de comptes actifs et 40.000 commerçants partenaires. Preuve de cette défiance : l'échec du système Moneo, qui n’a jamais trouvé ses utilisateurs et va devoir fermer ses portes le 30 juin 2015.

Orange Bank a commercialisé sa banque mobile le 2 novembre 2017.