CASA et Natixis finiront par profiter de l'excédent d'épargne, estime Barclays

le 25/01/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Crédit Agricole SA et Natixis pourraient à terme bénéficier de «l'excès sans précédent et non rentable de dépôts des particuliers créé à l'occasion de la pandémie», en transformant ces dépôts en actifs sous gestion, indique Barclays, qui relève sa recommandation sur Crédit Agricole SA de ...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi