Mirabaud ajoute le conseil M&A à ses activités françaises

le 19/11/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Présent dans l’Hexagone depuis 2003, le groupe suisse s’est adjoint les services de Stéphane Benouaich pour diriger cette nouvelle activité.

Mirabaud ajoute le conseil M&A à ses activités françaises
Le conseil en fusions-acquisitions, activité hautement concurrentielle en France.
(AdobeStock)

Année après année, les ambitions françaises de Mirabaud s’accentuent. Après avoir lancé un fonds de capital-investissement dédié aux entreprises du patrimoine vivant sous l’égide de l’ex-ministre Renaud Dutreil, il y a trois ans, le groupe financier suisse revient à la charge en s’attaquant cette fois-ci au conseil M&A. Une première initiative avait été menée en Espagne, avec un certain succès. Pour réussir son pari dans l’Hexagone, Mirabaud a pour cela créé Mirabaud Advisors, une branche dédiée aux opérations small et mid-cap. La direction de cette activité a été confiée à Stéphane Benouaich, précédemment passé par Rothschild & Cie, BNP Paribas, DC Advisory et Oddo BHF (lire aussi en rubrique Nominations).

Le lancement de cette activité sur un marché tricolore du conseil en fusions-acquisitions hautement concurrentiel, en proie à une pandémie limitant les transactions, est assumé. «Nous voulons construire une plate-forme pour les entrepreneurs avec la capacité de les accompagner aussi bien en matière d’ingénierie patrimoniale que dans leur problématique de gestion privée ou d’opérations capitalistiques, le tout dans une logique de long terme. Nous voulons être leur 'sparring partner'», explique Stéphane Benouaich. Rattachée à la ligne de métier Mirabaud Securities déjà active en Suisse, en Espagne et au Royaume-Uni, la nouvelle filiale cible en premier lieu les opérations dont la valorisation est comprise entre 50 et 250 millions d’euros, que ce soit dans le cadre de LBO, de levées de capitaux ou d’acquisitions corporates. L’accompagnement de grands groupes cotés ou non dans le cadre de cessions d’actifs est aussi au programme. «Nous ne nous interdisons pas de descendre parfois sous cette fourchette », précise le banquier.

L’équipe M&A est actuellement en cours de constitution et prévoit de s’articuler autour de plusieurs profils seniors et juniors. Pour assurer l’origination des deals, l’entité entend s’appuyer sur la toile tissée par le groupe, que ce soit en Suisse, en France ou dans le reste du monde. Mirabaud dispose de bureaux à Londres, Luxembourg, Madrid, Barcelone, Valence, Séville et Milan, ainsi qu’à Montréal, Dubaï, Abou Dhabi, Montevideo et Sao Paulo. «Nous avons aussi vocation à être un partenaire privilégié des fonds de private equity et holdings d’investissement pour générer des opportunités d’investissement et de build-up, et accompagner leurs processus de refinancement et de sortie», souligne Stéphane Benouaich – lequel avait notamment collaboré avec l’ancienne présidente d’Oddo Corporate Finance, Fatine Layt.

Sur le même sujet

A lire aussi