Les réfutations de Grenke sur des accusations de fraude ne convainquent pas

le 17/09/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque a fermement réfuté les affirmations du vendeur à découvert Viceroy Research. Le titre a néanmoins perdu 52% en deux séances.

Les opérateurs de marché sont, par nature, très méfiants. Après les accusations de fraude portées mardi par Fraser Perring, le fondateur de Viceroy Research, contre la banque Grenke dans un rapport de 64 pages, le titre de cette dernière a décroché en bourse : -52% en deux séances. Les détenteurs...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi