Les assureurs remettent en cause la taxation sur les complémentaires santé

le 07/09/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les assureurs remettent en cause la taxation sur les complémentaires santé
(Fotolia)

La Fédération française de l’assurance (FFA) a fait part vendredi de son incompréhension face au projet du gouvernement de taxer les organismes complémentaires d’assurance maladie (Ocam) à hauteur d’un milliard d’euros en 2020 et de 500 millions en 2021 du fait des moindres dépenses de santé engagées par les Français durant le confinement.  «De nombreuses incertitudes subsistent concernant le rattrapage de la consommation de soins et les impacts financiers de crise», explique la FFA.  Les complémentaires santé risquent aussi d’être «touchées par la dégradation de la conjoncture économique consécutive à la forte hausse attendue du chômage». La mesure a été discutée depuis juin et décidée début août. Son montant a été annoncé jeudi soir par les ministres de la Santé, Olivier Véran, et des Comptes publics, Olivier Dussopt, lors d'une réunion avec les représentants des fédérations des mutuelles, assurances et institutions de prévoyance.

Sur le même sujet

A lire aussi