Lloyds accuse une perte inattendue après de lourdes dépréciations

le 31/07/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque britannique a annoncé hier une perte avant impôts inattendue de 602 millions de livres (663,4 millions d'euros) au premier semestre 2020, contre un bénéfice de 2,90 milliards un an plus tôt. Le consensus tablait sur un bénéfice avant impôts de 42 millions de livres. Son produit net...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi